Les puces électroniques


L'identification est une obligation légale pour les chiens depuis 1999, et depuis le 1er janvier 2012, concerne tous les animaux domestiques.

Dans notre clinique, nous utilisons des micro-puces, d'une taille inférieure à celle d'un grain de riz (8mm sur 1,4mm). Elles sont constituées d'une enveloppe de cristal bio-polymère et d'un matériel électronique. L'enveloppe est étudiée pour limiter toute migration au sein de l'organisme.

La puce électronique est inerte et ne peut ni se corroder, ni interagir avec les tissus vivants. Elle ne détient aucune information hors mis un numéro international unique de 15 chiffres. Il s'agit d'un dispositif passif, sans batterie, qui renvoie, comme un écho, le numéro lorsqu'il est stimulé selon une certaine longueur d'onde par le lecteur.

La distance maximale de lecture est généralement de 30 cm.

La puce est insérée sous la peau de l'animal, au niveau du cou, dans la gouttière jugulaire gauche, en tant que moyen d'identification.

Lorsque nous implantons une puce électronique, nous enregistrons son numéro dans nos dossiers, ainsi qu'auprès de l'ICAD, qui est une base de données accessible 24h sur 24, 7 jours sur 7. Cette base de données contient, associés au numéro, votre nom, adresse, numéro de téléphone et adresse e-mail. Il est essentiel de prévenir l'ICAD de toute modification concernant vos coordonnées (déménagement, changement de numéro de téléphone, changement de propriétaire...).

Si vous perdez votre animal, vous devez contacter l’ICAD au 0 810 778 778, mais également les vétérinaires du lieu de la disparition de votre animal, ainsi que les autorités de police municipale.